Aventurie.com
forum francophone des fans du jeu de rôle "l'Oeil Noir"
Nous sommes le Lun 20 Nov 2017 15:32

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 1 message ] 
Auteur Message
 Sujet du message: Prologue
MessagePosté: Sam 28 Mar 2015 21:31 
Hors ligne
Administrateur du site
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Mer 19 Mar 2008 00:06
Messages: 1594
Localisation: Orthez (64)
Bon, bon, bon... Pas une princesse à sauver, pas un squelette à aller dézinguer, pas même un œuf de poule de volé où je pourrais aller chercher et punir les voleurs. C'est déprimant. Je me suis résolu à aller dans une cantine où on cherche quelque main d'œuvre. Le recruteur est présent depuis plusieurs jours, et apparemment il continue d'aboyer c'est donc qu'ils recherchent toujours du monde. Je vais aller me renseigner à ce en quoi ça consiste, on ne sait jamais, car si personne ne répond présent c'est peut être par ce que c'est trop dangereux. J'adore ça, rien que l'idée de trouver un travail épique me ravi, la montée de tension, le danger imminent, rien de mieux.
Le recruteur ne paie pas de mine: un nain. Un nain? Dans une cantine pour humain? Mais qu'est ce qu'il fait là? Je m'approche de lui, et m'aperçois que finalement ce n'est pas un nain, mais un homme de petite taille. Les cheveux en bataille, la moustache brune, des yeux noisette, habillé avec des vêtements sans grand goût, on a pas l'impression que c'est un recruteur pour une cantine.
- Bonjour monsieur, y a t'il encore des places pour travailler?
- Bien sur, dit il d'une voix raillarde et fluette. Pour un peu on dirait un enfant, mais poilu, barbu, ça colle pas. C'est quoi cette créature? Je sens que ce n'est pas une cantine mais quelque chose de bien plus noir, bien plus mystérieux.
- En quoi consiste au juste le poste que vous proposez?
- Vous devrez juste mettre la nourriture dans des gamelles, les gamelles sur des plateaux, et les plateaux sur des chariots. Ceux ci seront amenés a nos clients.
- Ben ça parait simple comme boulot, pourquoi vous cherchez tant de gens depuis plusieurs jours?
- Hé bien parce qu'on a pas trouvé suffisamment de personne. Ça n'a pas l'air d'intéresser grand monde donc je continue de chercher.
En effet, si personne se présente il continue, logique. À moins que ça ne soit parce qu'il leur faut pas mal de monde pour divers sacrifices. Je dois rester sur mes gardes, on ne sait jamais. Je valide donc ma venue au poste pour demain, avec l'idée de decouvrir ce qui se trame et faire toute la lumière sur cette soit disant société de cantine. Il me faudra peut être même prévenir les autorité histoire de faire valoir ma contribution; une petite prime à la clé ne ferait pas de mal.
- N'oubliez d'emmener votre repas et un verrou pour votre casier où vous mettrez vos affaires personnelles. Vous n'avez pas le droit d'en garder avec vous pendant le travail.
Bon bah je prend note, mon bâton restera dans leur vestiaire, mais pas besoin que je le mette dans une mâle ou autre. Si on me le vole je pourrai le rappeler, et s'il est trop fortement enfermé je ne pourrai pas. Donc autant ne pas casser mon cadenas, et qui irai voler un bâton de toute façon? Bref je préfère être prévoyant et faire en sorte que je puisse le ramener à moi, peut importe où l'on me mène.
Après cette entrevue en ville, je vais au marché prendre quelques légumes que mon épouse m'a demandé de ramener à la maison. Elle a son boulot de scribe, et donc n'aime pas s'encombrer et rentrer avec un gros panier plein après avoir travaillé toute la journée. Moi j'aime pas faire la queue, me mélanger parmi autant de monde, l'air est viscié, ça bourdonne de partout, je préfère largement étudier a la bibliothèque ou a l'académie, mais ce n'est malheureusement pas possible.
- Tu n'es pas pédagogue pour deux sous, Calcelmo, me disait le doyen. Tu n'as pas la moindre chance d'enseigner convenablement aux étudiants donc cherches toi un autre travail, pars à l'aventure, fais toi ton expérience et ensuite on verra. Résultat, ça m'a conduit dans un monde totalement inconnu d'où je suis revenu avec des tas de problèmes dans la tête, et j'ai mis des années à pouvoir me comporter normalement par la suite. Ah j'ai eu le temps de parfaire mes arts magiques, ça c'est sûr, mais je suis encore moins capable d'enseigner aujourd'hui.
Finalement au marché il n'y a pas trop de monde. J'y suis à une heure où les gens sont partis travailler. Ça m'arrange. Bon alors du poivron, de la tomate... Mais un marchand attire mon oreille. Apparemment ils ont tués trop de canard et ils va leur rester de la viande sur les bras. Ils sont donc en train de brader les prix. J'en profite pour prendre deux beaux morceaux.
Après ces emplettes, me voilà rentré à la maison, tout fier de moi quand même d'avoir trouvé du travail. En attendant que ma Dame rentre, je me plonge dans un livre: la pucelle et le maniaque. C'est l'histoire d'un maniaque du contrôle et d'une pucelle qui tombe sous son joug. Mais j'ai à peine le temps de lire deux chapitres que voila ma belle qui rentre.
- Alors mon chat, cette entrevue? Tu as eu un poste?
- Oh oui mon amour, je n'ai pas eu la moindre difficulté à l'obtenir, ils manquent de monde. J'espère qu'il me plaira.
- Et que tu ne le perdes pas comme les précédents, hein?
- Oui, bon, heu, j'en ai pas fait exprès.
- Je sais bien mon cœur, mais fais attention s'il te plaît.
Faire attention, elle en a de bonnes. J'essaie, mais ce n'est jamais simple. La dernière fois a l'auberge, c'est le client qui a fait le con. Il voulait son steak plus cuit pour la quatrième fois de son repas. Il avait qu'à prendre deux steak moins gros et pas en même temps, je n'aurai pas eu a le servir trois fois, la quatrième étant de trop je lui ai fait cuir sa viande. Bon la table et le gars avec, mais au moins elle n'était plus froide et bien cuite non? Après il est allé se plaindre... Pffff encore un qui ne sais jamais ce qu'il veut. Le pire c'est que non seulement j'ai été renvoyé, mais en plus sans salaire car il fallait réparer la table. Elle était a peine roussie! Ils abusent quoi. Après la bouffe était bonne, mon action n'aurait pas entaché la réputation de l'établissement. Je me rappelle de ce rôtis de sanglier. Il m'a manqué pendant si longtemps. J'en avais fait des cauchemars, et pas que de ça. C'était vraiment affreux ce monde. Y'avait même des enfants adultes et des lézards sur...
- Mets le couvert ! Mon épouse me sort de mes mauvais souvenirs.
Je ne me fais pas prier et m'exécute. Sauf que j'oublie de mettre des couteaux. Elle est dans la cuisine, je lui demande donc d'en amener, mais elle arrive juste avec un plat. Elle le pose, fais demi tour, et revient avec des condiments.
- Et les couteaux?
- Oh zut, j'y étais retourné exprès pour ça.
Elle y retourne dépitée, et ensuite on peut enfin manger tous les deux.


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages précédents:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 1 message ] 

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  
cron
Epoch designed by www.chaosburnt.com © 1995-2007 ChaosBurnt
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com & phpBB.biz